Be Football, le réseau social qui frappe en pleine lucarne!

Afin de suivre le mouvement médiatique en faveur de l’Euro 2012, My Lovely Community a décidé de créer Be Football, le réseau social dédié à tous les individus  ayant dans leur centre d’interêt le Football.

Avec Be Football, Nous venons apporter une structure qui jusqu’à présent manquait à cette disciple. Grâce à cette plateforme, vous pourrez enfin échanger facilement avec d’autres passionés de football, avoir votre liste d’amis, rejoindre le groupe et la page fan de votre club, organiser des evenements, être en lien direct avec des semi-pro, pro, clubs, tournois, sponsors ou autres acteurs du monde footballistique. Découvrir des gens qui ont la même passion que vous de l’autre côté de la planète comme nos amis les brésiliens !

Bref, enfin un lieu d’échange international pour les footeux !!

Vous pouvez désormais suivre Be Football sur Facebook!

My Lovely Community mouille le maillot

My Lovely Community étend encore plus sa gamme de réseaux sociaux communautaires avec No Limit Sport, le réseau social dédié aux passionnés de sports extrêmes.

Les maîtres-mots de cette communauté sont: Rencontres, Loisirs et Business.

ÉCHANGE

Amitiés, professionnels, amateurs, passions, expériences

LOISIRS

Voyages, découvertes, spectacles, rencontres sportives

BUSINESS

Décideurs, Créateurs, Acheteurs, Vendeurs, Demandeurs d’emploi..

ESPACE DEAL : Petites annonces 100% gratuites pour les bons plans entre les membres de la communauté (équipements, accessoires).

Rider expérimenté, simple passionné, cette communauté est faite pour vous !

De plus, une autre communauté va bientôt voir le jour, elle se nommera Pick My Sport et traitera de tous les sports US.

Développement durable: on s’y met ?

source: http://democratieparis3.fr

Depuis quelques années, nous assistons tous à une dégradation progressive de notre environnement avec nottament le réchauffement climatique et la fonte des glaciers ainsi que l’augmentation des catastrophes naturelles. Suite à l’augmentation de la médiatisation de certaines organisation comme WWF, les individus ne restent plus insensibles à cette noble cause et désirent eux aussi y participer.

Et ça, les entreprises l’ont bien compris…

D’aprés une étude (CREDOC), 62,7% des consommateurs seraient prêt à éviter d’acheter des produits d’entreprises qui ne respectent pas les obligations sociales et environnementales.

Castorama, le distributaur leader de l’habitat en France en est le parfait exemple avec la création en 2004 de la direction du développement durable et la création de sa propre marque: Casto pour la Planête.

Même les organismes de financement s’y mettent puisque ces dernières années, nous avons remarqué la création de toute une série de prêts « verts » pour financer un habitat plus propre.

Face à ce marché potentiel trés vaste, pourquoi les réseaux sociaux communautaires n’en profiteraient pas?

La réponse à cette question est: Help my Planet.